TRAçAGES

Jadis, au Creusot, il y avait des mines.

Pour être averti de la présence de gaz,

les mineurs emmenaient avec eux au fond des galeries

quelques oiseaux chanteurs.

En vivant dans une ville où l'on avait arraché des oiseaux à l'azur

pour les plonger dans le noir, et dans une famille où l'on jetait du silence sur les plaies des âmes, j’appris à ne désespérer de rien.

Il pourrait toujours se trouver un trésor au fond des ténèbres.

 

« Prisonnier au berceau » de Christian Bobin

 

 

 

Comment transmettre en tant que communauté, sa propre mémoire?

 

Quelles sont les traces (traçages?) identitaires de la ville ? Les mines ? l’industrie ?

 

Quelles sont les lectures possibles de “tout ce qu'on a fait”, cette trame de faits auxquels nous avons donné le nom de culture ?

 

Quelle est l'histoire en commun des migrants arrivés au Creusot, quel a été leur point de rencontre? Continuent-ils à se donner rendez-vous au même endroit?

 

Quel regard porte la communauté du Creusot sur sa ville, sur son histoire ?

 

Sera-t-il possible de se servir de cette mémoire collective, pour essayer de raccorder les divisions d’aujourd’hui au sein de nos sociétés ?

 

 

Ces questions, parmi tant d'autres, sont le point de départ de ce projet, humblement imaginé pour offrir un nouvel espace de parole et de réflexion à cette communauté afin de recréer des liens nouveaux avec son identité.

 

Basé sur des témoignages d'habitants du Creusot, "Traçages" nous interroge sur les rapports entre l'individu et la société dans laquelle il évolue. Communauté, traces, culture, rencontre, histoire, mémoire collective et identité sont les maîtres-mots de cette mise en scène qui met en lumière l'histoire locale se focalisant dans sa diversité. 

 

Dans un espace en pénombre, le spectateur est invité à rencontrer un personnage sans âge, intemporel, imbibé de cet univers ouvrier, minier et migrant, pour vivre une expérience surprenante. A côté, un autre espace se dessine: un lieu habité par les traces de vies récoltées.

 

 

"Traçages" est une installation théâtrale conçue et réalisée par la Compagnie Zumbó en partenariat avec L'Ecomusée Creusot Montceau et en collaboration avec l'association La Baraque TV .

Dans la continuation de "Traçages" et à partir du dossier pédagogique proposé aux professeurs, les élèves du Lycée Léon Blum du Creusot, guidés par leur proffesseur Françoise Bouchet, ont décroché le coup de cœur du jury, dans le cadre du concours "Viva-Cité" de l'Académie de Dijon.

Le résultat de cette expérience, "Traces d'ici et d'ailleurs", a été exposé à l'Ecomusée du Creusot.

 

 

 

 

 

 

 

Conception Générale

Mayleh Sanchez et Matias Chebel

 

Espace Audiovisuel

 

Conception

Matias Chebel

 

Mise en espace

Ragnar Chacín et Matias Chebel

 

Image, son et assistance technique

Ragnar Chacín

 

Collecte des témoignages

Anne Mallet, Mayleh Sanchez et Matias Chebel

 

Montage vidéo témoignages

Anne Mallet (La Barraque TV) et Ragnar Chacin

 

Création vidéo

Ragnar Chacín

 

Espace Chambre Noire

 

Texte

Adaptation libre du compte "Le noyé le plus beau du monde", de Gabriel García Marquez, par Mayleh Sanchez et Matias Chebel

 

Création de l'espace et des objets

Matías Chebel

 

Mise en scène

Mayleh Sanchez et Matias Chebel

 

Production Générale

Compagnie Zumbó